Vous êtes ici : Accueil > Numérique > TraAM > TraAM - Projet 2013-2014
Publié : 18 février 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

TraAM - Projet 2013-2014

Année scolaire 2013-14
Traam de l’académie de Rouen
Pédagogie Mutualisée en Arts plastiques / Autoportrait et numérique en classe de 4ème

Ce travail disciplinaire piloté par Laurent Delaloy, enseignant d’Arts plastiques au collège Fontenelle est labellisé sous le nom de TraAM (Travail académique mutualisé) et est approuvé par la Dgesco (Direction générale de l’enseignement scolaire) qui est une des branches de l’organigramme du Ministère de l’Education Nationale.

Le projet est centré autour de la mutualisation des pratiques pédagogiques à l’aide de vidéos.

La ressource utilisée est une ressource institutionnelle de l’Académie de Rouen appelée Canopée et mise en place par la Dane (Délégation académique au numérique éducatif, dirigée par M. Philippe Thénot). Son principe est copié sur celui des réseaux sociaux numériques de type « Facebook ». Par contre, il fonctionne en groupe fermé et n’est accessible qu’aux membres du groupe.
Il est possible pour n’importe quel enseignant de l’Académie de faire partie de ce réseau pédagogique numérique, soit pour rejoindre un ou plusieurs groupes soit pour créer son propre groupe.

De notre point de vue, l’utilisation de ce type de réseau, pour qu’elle soit efficace doit être axée sur une pratique, une notion ou une thématique bien identifiée. Dans notre cas, il s’agit de la question de l’autoportrait et du numérique en classe de 4ème. Le projet est de créer respectivement des séquences de cours à partir cette thématique commune.
Au niveau des élèves, une de leurs contraintes est l’usage des technologies de l’information et de la communication pour formaliser leur production plastique en plus de celles qu’imposent la séquence proposée et mise en œuvre par leur professeur dans leur classe.
Les membres du groupe sont donc amenés à poster des vidéos des textes, des photos, à consulter les documents et à réagir directement à leur contenu.
Les vidéos postées peuvent aussi bien montrer le professeur en situation que les élèves. Il est également possible d’interviewer des élèves, de les amener à s’interroger sur leurs production ou sur les pratiques numériques.
C’est de cette manière que l’on peut développer des pistes pédagogiques diverses autour de la même thématique.
Bien qu’il s’agisse d’un espace totalement virtuel, il ne peut trouver sa légitimité qu’à la condition où des rencontres de type présentiel sont également organisées. Canopée fonctionne comme un lieu comprenant ses propres repères spatiaux (différentes fenêtres, circulations, porte d’entrée...) et dans lequel on peut retrouver virtuellement des collègues identifiés. Cette ressource virtuelle comprend ainsi les caractéristiques d’un lieu familier.

L’intérêt d’une ressource collaborative de ce type est de permettre à chaque enseignant de rendre visible le travail qu’il mène avec ses élèves à propos d’une thématique disciplinaire. De la même manière que les réseaux sociaux, le postage de commentaires ciblés sur un document mis en ligne devient plus évident que sur les sites classiques car il invite à être réactif. A chaque postage, un message est envoyé sur les messageries des membres du groupe. Canopée devient également un lieu de stockage de documents pédagogiques, de commentaires et de témoignages.

En plus d’être le lieu de la mutualisation des pratiques, Canopée doit devenir celui de la réflexion pédagogique en permettant aux enseignants de réfléchir à leur pratique et les amenant à répondre aux questions suivantes :

- Qu’est ce que l’élève a appris lors de la séquence d’arts plastiques ?

- Quelle plus-value offre l’usage du numérique dans la séquence effectuée ?

- Qu’est ce qui est de l’ordre des pratiques simples ? Des pratiques complexes ?

Chronologie des évènements

Juin 2013 : Approbation du projet par la DGESCO

De octobre à novembre : constitution du groupe (courriels et téléphone)

Jeudi 18 décembre 2013 de 13h30 à 16h30
Première réunion du groupe « Traam » en présence de Mme Annie Boulon-Fahmy, Ia-Ipr d’arts plastiques et de trois collègues enseignant les arts plastiques. Cela a permis de formaliser le projet et d’en identifier clairement les objectifs.

Janvier 2014
Début des postages

Membres du groupe :

M. Laurent Delaloy

Mme Alexandra Hameau
Mme Catherine Montcel
Mlle Charlotte Valais-Sens

Portfolio automatique :