Publié : 5 octobre
Format PDF Enregistrer au format PDF

C.A.M.I.L.L.E

Un projet artistique collectif au collège Camille Claudel de Rouen.

C.A.M.I.L.L.E
Cette production a été réalisée lors d’un évènement artistique le 14 mars 2017, avec les cinq classes de 3ème du collège Camille Claudel et le partenariat de la roulotte scarabée. Elle mesure 2m66 sur 1m53 sur un drap tendu sur châssis. Chacun des « vivants » du collège (agents, administrations, élèves, professeurs, vie scolaire...) ont participé à ce projet en se photographiant selon des propositions. Elles consistaient à « faire un selfie dans lequel vous n’êtes plus le héros », « photographier vous en penseur », « photographier votre portrait double » ou encore de « Faire le portrait de votre image multiple ».
Ce projet a débuté avec les 4ème de l’an dernier (actuel 3ème) qui avait interrogé la photographie avec ces propositions. La suite du projet consistait à réunir toutes les photographies réalisées et de produire une oeuvre collective qui rend compte de « votre identité commune ». Suite à des propositions faîtes par les élèves, elles ont été soumises à un vote. C’est ainsi que l’idée du visage de Camille Claudel a été retenue.
Les élèves, arrivés en 3ème, ont donc réalisé ce portrait de Camille selon le principe de la juxtaposition (côte à côte) d’images imprimés sur papier. Il s’agissait de prendre en compte les modelés de la photographie de départ (une image d’époque où l’on voit Camille Claudel sourire) projeté sur le drap, et d’encoller les images unes à unes, ou formes par formes en prenant en compte les contrastes de lumière des images imprimées. L’objectif d’un projet autour de l’image de soi (l’autoportrait, le selfie...) mêlée à l’image des autres participe à interroger les élèves sur leur rapport à l’image (selfie, publication virtuelle, diffusion sur les réseaux sociaux) et pose la question de l’origine de l’image et sa reproductibilité de masse.
Enfin, le principe de la pixellisation participe à « matérialiser » l’image virtuelle à travers des tirages papier des photographies faîtes par tous. Ainsi se rencontrent deux périodes photographiques, celle de l’impression papier et celle de l’ère du numérique. La pixellisation et la juxtaposition permettent de mettre « au même plan » nos images aux identités différentes (âge, culture, vie...) et aux statuts différents (élèves, professeur, agents d’accueil et de service, principaux, assistant d’éducation, infirmière...).
C.A.M.I.L.L.E représente le portrait de notre diversité, une identité commune à travers nos identités multiples comme un témoignage de nos rencontres qui participent à notre construction personnelle.

Portfolio automatique :