Vous êtes ici : Accueil > IPR > Lettre de rentrée > Lettre de rentrée 2015

Documents joints

Publié : 30 septembre 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

Lettre de rentrée 2015

Vous pouvez consulter ci-dessous ou télécharger la lettre de rentrée 2015/2016 de Mme Annie Boulon-Fahmy IA-IPR d’arts plastiques de l’académie de Rouen.

— 

Objet : lettre de rentrée 2015-2016

Chères et chers collègues

La rentrée est maintenant amorcée et je renouvelle les souhaits de réussite, de satisfactions et d’innovations professionnelles au service de tous les élèves que j’ai eu l’occasion de vous adresser dans un précédent message. Je tiens également à vous remercier pour tout le travail effectué à mes côtés depuis deux années et la qualité de votre investissement dans vos missions pédagogiques et culturelles. J’adresse mes souhaits de bienvenue à nos nouveaux collègues, à nos 3 collègues nouvellement agrégé-es, et aux 10 collègues fonctionnaires stagiaires Capes que j’ai accompagnés dans les premiers moments de leur affectation et vous invite à être attentifs à leur accueil en établissement.
En cette rentrée 2015, la refondation de l’École de la République entre dans sa troisième année et nous allons poursuivre ensemble notre réflexion et notre action autour des enjeux éducatifs qui la fondent, dans lesquels l’enseignement des arts plastiques et l’éducation artistique et culturelle ont un rôle essentiel à jouer. Cette année, déterminante, sera également une année de formation et de préparation à la mise en œuvre de la réforme du collège (cycles 3 et 4) , à la refondation de l’éducation prioritaire , au renforcement de la transmission des valeurs de la République et au déploiement du numérique , autant de domaines qui constituent les priorités
nationales et académiques auxquelles notre enseignement est appelé à contribuer, non seulement dans ses enjeux disciplinaires, mais également dans les démarches et les projets interdisciplinaires qui sont au cœur de la réforme.
A cet effet, je vous invite à prendre connaissance du dossier de rentrée 2015-2016 sur le site national : www.education.gouv.fr/cid92069/annee-scolaire-20152016.html, dossier dans lequel Madame Najat Vallaud-Belkacem , Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, dresse les contours « d’une Ecole exigeante, qui fait réussir tous les élèves, une École plus juste, qui ne laisse aucun enfant aux bords du chemin, et une École qui transmet avec fierté et détermination à notre jeunesse les valeurs de la République  ».
Je vous invite également à consulter le projet académique 2014-2017 de Madame le Recteur de l’Académie de Rouen (http://www.ac-rouen.fr/academie/projet-academique/) qui, corrélé aux priorités nationales mais décliné à l’aune de nos spécificités territoriales, réaffirme les grands enjeux de notre mission éducative collective dans l’accompagnement vers la réussite de chaque élève dans sa singularité et le refus de tout déterminisme social et culturel.
Ces orientations nationales et académiques constituent, avec le plan de formation pour la réforme du collège 2016, la feuille de route de notre académie et vous sont communiquées dans le préambule commun à toutes les disciplines que je vous encourage à lire attentivement.

Préambule commun aux inspecteurs du second degré

Dans la continuité de la mise en œuvre de la loi de la refondation de l’Ecole de la République, cette année scolaire sera en grande partie consacrée à la préparation de la mise en place de la réforme du collège. Ambitieuse dans ses objectifs, cette réforme entend amener davantage d’élèves vers la réussite, en confirmant et généralisant l’évolution des pratiques pédagogiques avec notamment un renforcement du travail d’équipe et des démarches de projet, dans le cadre de nouveaux programmes pour toutes les disciplines.
Pour l’accompagner, les corps d’inspection vont organiser des formations adressées à l’ensemble des professeurs des collèges et de lycées professionnels de l’académie. Il s’agira d’aborder les nouvelles formes d’enseignement (deuxième trimestre) et les nouveaux programmes en tant que tels (troisième trimestre).
La réforme vise à renforcer à la fois le combat contre les inégalités et la qualité de la formation offerte à chaque élève.
Parallèlement, suite aux enseignements de la grande mobilisation de l’école pour les valeurs de la République, se met en place, dès cette rentrée scolaire, un nouvel « enseignement moral et civique » sur l’ensemble du cursus. Pour accompagner les projets et initiatives de ce nouvel enseignement, une « réserve citoyenne » académique est constituée. Elle offre à chaque enseignant la possibilité de faire appel dans sa classe à l’expérience et à la compétence de représentants de la société civile.

La refondation de l’Ecole de la République enfin est au cœur de notre projet académique 2014-2017.
Celui-ci est structuré autour de quatre axes :
> Axe 1 : L’ambition pour chaque parcours
> Axe 2 : Former un élève connecté et participatif
> Axe 3 : L’éducation dans un monde ouvert
> Axe 4 : Des réseaux, des chaînes d’action au service d’une stratégie
Le travail mené dans chaque BEF et les actions déclinées en cohérence dans les établissements alimentent concrètement les objectifs de ce projet. Lors des rencontres individuelles et collectives dans vos établissements, l’observation et l’accompagnement menés par les IA-IPR (conseils, formations, inspections, ...) porteront principalement sur :
- Les pratiques d’évaluation des apprentissages et des acquis des élèves ;
- La prise en compte de la diversité des élèves et des modes d’apprentissage ;
- La mise en activité des élèves au service de l’acquisition de connaissances
et de la construction de compétences ;
- La place du numérique dans les choix didactiques et pédagogiques ;
- La mise en œuvre d’un travail d’équipe pédagogique et éducatif cohérent
avec les orientations disciplinaires et les objectifs du projet d’établissement ;
- L’implication de tous dans la construction des parcours des élèves ;
Tout en souhaitant vous accompagner dans l’analyse de vos pratiques pédagogiques, les IA-IPR resteront à l’écoute des remarques formulées et seront attentifs au développement de dispositifs contribuant à la réussite de tous les élèves

En arts plastiques plus précisément, cette lettre est l’occasion de faire un bilan de l’année 2014 - 2015 et de vous indiquer quels seront nos axes de travail prioritaires pour l’année scolaire 2015-2016. Ces axes s’appuieront sur les spécificités de notre enseignement et l’actualité des arts plastiques mais s’efforceront également de renforcer les liens que nous avons déjà avec les grandes orientations nationales et académiques et, de fait, avec les autres disciplines :

L’éducation artistique et culturelle et les PEAC :

L’éducation artistique et culturelle est un formidable levier d’émancipation et d’intégration sociale. Elle concourt à la facilitation des apprentissages et à la réduction des inégalités, par les rencontres qu’elle suscite, les connaissances qu’elle permet d’acquérir et les opérations cognitives qu’elle met en œuvre chez les élèves dans leur pratique réflexive.
Nous saluons la richesse et l’amplitude des actions et des projets artistiques et culturels engagés par vos soins dans vos établissements et vous invitons à poursuivre cet engagement en participant à la mise en œuvre des PEAC ( parcours d’éducation
artistique et culturelle, qui concernent chaque élève tout au long de sa scolarité) en contribuant lors des conseils pédagogiques à leur élaboration et à leur inscription dans le projet d’établissement dès cette rentrée 2015.
Je vous rappelle que les PEAC, destinés à apporter du sens à l’ensemble des enseignements et des actions éducatives, constituent avant tout un projet éducatif cohérent (éduquer à l’art et par l’art), construit localement (sur un territoire, un BEF, un secteur, un ou plusieurs établissements) à partir d’un diagnostic (sur l’offre artistique et culturelle du territoire et les spécificités de la population scolaire). Ces PEAC, tout en participant au maillage culturel des régions, se doivent de partir des besoins de chaque élève et d’accompagner chacun et chacune dans la construction de son propre parcours, créant ainsi des habitudes de pratique, de rencontres et d’aspirations à se cultiver.
Dans cette perspective, nous poursuivrons nos actions cette année aux côtés de la DAAC, de CANOPE , de la DRAC, du FRAC, du CAUE des musées et des collectivités. Nous serons aidés en cela par Sylvie Cao-Van (sylvie-thu.cao-van@ac-rouen.fr) responsable académique arts visuels à la DAAC qui vous accompagnera dans la construction de vos projets et vous informera sur l’offre de dispositifs artistiques et culturels de la DAAC. Je vous rappelle à cet effet que la 1ère réunion d’information « une œuvre, un établissement » aura lieu le 25 Septembre au FRAC. Natacha Petit (natacha-cecile.petit@ac-rouen.fr), chargée de mission “art et culture” pour Canope, la DAAC et l’Inspection académique et pédagogique régionale d’arts plastiques, vous apportera également son aide et son expertise dans l’élaboration de vos projets. Je les remercie toutes deux pour ces importantes charges qu’elles assument avec engagement et efficacité.

Pour toutes les informations sur l’actualité artistique et culturelle de notre région et de l’académie, et les projets éducatifs afférents, je renouvelle ici auprès de vous mon encouragement à consulter régulièrement des sites spécialisés tels que Eduscol, Edubase, Eduthèque, et à nourrir le site disciplinaire académique actualisé par notre webmestre, Sébastien Kirch. Je vous engage également à vous rapprocher des structures culturelles et des musées, sollicitant l’aide experte des chargés de mission aux services éducatifs.

L’importance de la pédagogie numérique : création d’images et éducation à l’image

Le déploiement du numérique est un axe fort de la réforme à mettre également au service de la réduction des inégalités. Dans notre enseignement, le numérique ne doit pas se cantonner à sa seule fonction utilitaire, illustrative ou documentaire, mais doit être pris en compte comme un médium créatif et artistique. Il favorise la production d’images par les élèves eux-mêmes ainsi qu’une meilleure connaissance des images en général, celles qui envahissent leur monde de manière pléthorique. Partant de la prise de conscience de l’univers visuel qui les entoure, puis de la prise de conscience des choix et intentions qui président à toute prise de vue photographique et création d’image, la démarche didactique et pédagogique du professeur d’arts plastiques doit conduire les jeunes au-delà, vers la découverte du sensible produit par les choix, puis vers une pratique sensible assumée.

Le pôle de compétences disciplinaire arts plastiques (dont le webmestre est Sébastien Kirch : sebastien.kirch@ac-rouen.fr) s’est vu confier la rédaction d’une lettre Tic’Edu sur le sujet en 2015 et plus précisément sur : DES USAGES NUMERIQUES QUOTIDIENS DES ÉLÈVES AUX INTENTIONS PEDAGOGIQUES DES PROFESSEURS D’ARTS PLASTIQUES , lettre qui paraitra dans le courant de l’année scolaire et pour laquelle de nombreuses séquences ont été élaborées et figurent sur notre site. Je les remercie infiniment pour l’énergie et l’intelligence qu’ils ont déployées dans l’exercice de cette tâche et vous engage à vous référer à leur travail pour suivre leur exemple.
Vous trouverez également sur le site académique d’arts plastiques de nombreux documents susceptibles de vous orienter dans vos démarches numériques : un document de Monsieur Christian Vieaux, Inspecteur général d’arts plastiques, et Doyen des enseignements artistiques, comportant des préconisations sur l’équipement de la salle d’arts plastiques, et également des informations sur les logiciels infographiques, sur les ENT ainsi que sur les diverses plates-formes de travail offertes par la DANE. Un dossier « arts numériques et arts plastiques », constitué par Natacha Petit, sera également mis à votre disposition.
Dans le cadre du plan de formation pour la réforme, des formations disciplinaires seront dispensées à tous et toutes par le pôle de compétences au cours de l’année scolaire à venir.
Expérimenté dans certains établissements dès la rentrée 2015, un nouvel enseignement d’exploration pour les classes de seconde (Informatique et création numérique) sera mis en place plus largement en 2016 dans toutes les académies.
Dans notre académie, l’expérimentation « Cultures numériques » mise en œuvre par l’IPR de Sciences Physiques avec la participation ponctuelle des arts plastiques, se poursuit. Une journée « Arts numériques et cultures numériques » a réuni au Havre en Avril 2015 des professeur-es de disciplines scientifiques et des professeures d’arts plastiques et accueilli des artistes numériques, dont nous saluons ici la qualité des prestations. Vous trouverez images et documents sur cette journée sur le site académique. Des prolongements à cette action de formation sont envisagés sur l’année 2015-2016.

Les valeurs de la république et l’égalité filles-garçons

Les événements tragiques du mois de janvier 2015 ont rappelé la nécessité de réaffirmer avec force les valeurs et les idéaux de la République française. Dans ce cadre, l’enseignement moral et civique (EMC) mis en œuvre de l’école au lycée à partir de la rentrée 2015 se substituera aux programmes d’éducation civique existants à chacun des niveaux de l’école élémentaire, du collège et du lycée avec pour objectifs de transmettre un socle de valeurs communes , auquel chaque discipline , seule et avec les autres, devra contribuer : la dignité, la liberté, l’égalité, la solidarité, la laïcité, l’esprit de justice, le respect de la personne, l’égalité entre les femmes et les hommes, la tolérance et l’absence de toute forme de discrimination. Devant développer le sens moral et l’esprit critique et permettre à l’élève d’apprendre à adopter un comportement réfléchi, l’EMC doit préparer à l’exercice de la citoyenneté et sensibiliser les jeunes à la responsabilité individuelle et collective. Les arts plastiques sont invités à prendre une part active dans la transmission de ces valeurs.
Engagée depuis 2 ans dans une réflexion et des actions sur l’égalité filles-garçons en arts plastiques (dont les journées pour les correspondant-es portant sur la place des femmes dans l’Histoire de l’art en 2013-2014, sur le corps et la photographie en 2014- 2015 et sur la muséologie et l’exposition en 2015-2016) , notre discipline participe actuellement à une enquête Canopé sur la problématique de l’égalité fillesgarçons dans les programmes. Un texte spécifique aux programmes d’arts plastiques est en cours d’élaboration et sera publié, avec ceux des autres disciplines, dans le courant de l’année scolaire à venir. Un dossier pédagogique sur ce sujet, réalisé avec le concours de Natacha Petit, verra également le jour prochainement et constituera un outil précieux pour l’enseignement des arts plastiques.
Nous vous invitons à prendre connaissance de ces 2 documents essentiels et à porter les valeurs de respect, d’égalité et de tolérance auprès de vos élèves et des équipes, ainsi qu’à un effort de vigilance à cet égard , aussi bien dans les pratiques ordinaires de la classe, que dans vos démarches didactiques et pédagogiques, vos choix culturels et de références et les conseils d’orientation.

Les formations 2015-2016 seront essentiellement dédiées à la réforme du collège 2016.

Les différentes formations arts plastiques offertes dans le cadre du PAF subiront quelques modifications qui seront portées à votre connaissance au cours du 1er trimestre.
Je rappelle ici quelques rendez-vous importants de l’année :
° nos rendez-vous annuels de formation de bassin (BEF) prendront cette année une forme différente puisqu’ils seront consacrés aux nouveaux programmes d’arts plastiques de la réforme. Ces journées de formation auront lieu, conformément au calendrier national, au cours du 3ème trimestre.
° les réunions de réseaux d’arts plastiques collège/lycée, animées par des professeur-es formateurs et formatrices que je remercie pour leur implication depuis plusieurs années, seront temporairement modifiées également (1 journée annuelle). Ces réseaux constituent un espace de paroles et d’échanges précieux et vous permettent d’élaborer et mutualiser des outils et recherches didactiques, pédagogiques et disciplinaires. Ils assurent également la liaison entre le premier degré, le collège et le lycée, lien indispensable pour accompagner le parcours de vos élèves. Cette année verra la poursuite des dispositifs engagés ou conçus en 20142015 (« Projet Opéra », « Céramique plastique » « Page de pub » et « Des rives et des rêves »), avec la participation toujours efficace et dynamique de Natacha Petit et la mise en œuvre d’une réflexion conjointe sur « le numérique et les arts plastiques » et « l’égalité filles- garçons en arts plastiques ».
° la formation des professeurs stagiaires et concours
Cette année nous accueillons 10 nouveaux professeurs stagiaires, lauréats des concours externes, internes et réservés, privés et publics. Ces stagiaires bénéficieront d’un accompagnement associant formation sur le lieu de travail (18 heures ou 9 heures) avec étayage d’un accompagnement tutoral (tuteurs et tutrices terrain et ESPE), des moments de formation transversale à l’ESPE, et disciplinaire le mercredi après- midi sous la houlette de Pascale Bizet dont je salue ici l’efficacité reconnue et l’engagement sans faille. Je remercie infiniment les enseignant-es qui ont accepté d’assurer le tutorat de ces stagiaires afin de les accompagner dans la découverte et l’exercice de leur métier. Je rappelle que les positionnements s’effectueront sur la base des 14 compétences du référentiel 2013.
J’attire votre attention sur les dates des inscriptions aux concours de la session 2015 : du jeudi 10 septembre 2015 au jeudi 15 octobre 2015 pour les concours externes,
internes et réservés et vous invite à vous informer sur les modalités de ces concours sur notre site disciplinaire académique.
° la préparation aux concours internes
La préparation aux concours internes d’arts plastiques a pour objectifs de soutenir l’effort de formation et d’accompagner les collègues désireux de se présenter aux concours internes de recrutement en arts plastiques en leur proposant des enseignements hebdomadaires et des travaux dirigés en lien avec les attentes officielles. Cette préparation dont la qualité est immanquablement saluée par les enseignants et enseignantes chaque année est coordonnée par Murielle Elie-Navasse, (murielle.navasse@ac-rouen) que je remercie pour son engagement. J’adresse mes plus vives félicitations aux lauréats des concours internes 2015 et vous invite tous et toutes à envisager votre participation à cette formation de qualité qui vous permettra, quels que soient vos projets immédiats, de prendre le recul nécessaire face à vos pratiques d’enseignement et de les réinterroger.
° la certification complémentaire
Je sollicite également votre attention sur la possibilité qui vous est offerte, professeurs titulaires ou stagiaires, d’obtenir une certification complémentaire validant des compétences particulières ne relevant pas du champ de votre concours. Quatre options figurent dans le secteur disciplinaire arts : cinéma et audiovisuel, danse, histoire de l’art et théâtre. Les circulaires relatives à l’inscription et aux modalités de l’examen sont envoyées dans les établissements durant le mois d’Octobre. Des journées de formation vous sont proposées par les différentes disciplines. Vous trouverez des informations sur le site de l’académie de Rouen ou auprès de la DEC1 du rectorat de Rouen.

Les inspections et visites

Je serai assistée cette année pour les inspections et visites en établissements de Laura Bernard et Lucien Félicianne qui assumeront ces charges avec l’engagement, la bienveillance et l’exigence qui caractérisent leur action à mes côtés.
Ces moments de rencontres essentiels d’écoute et de réflexion partagée, de valorisation des compétences et des initiatives pédagogiques, mais aussi d’ouverture et de mise en synergie des compétences disciplinaires et humaines, seront l’occasion d’interroger votre pratique actuelle à l’aune des préconisations ministérielles et académiques concernant les notions de parcours et de projets, dans une perspective de décloisonnement et d’ouverture sur le monde. Nous accorderons, conformément aux prochaines modalités d’enseignement proposées par la réforme, une attention particulière à l’interdisciplinarité, à votre contribution aux parcours (PEAC, parcours citoyen, parcours Avenir et parcours santé), à l’utilisation du numérique et à la promotion des valeurs de la République. Nos entretiens, s’adossant au nouveau socle commun de compétences, connaissances et culture, interrogeront également vos pratiques d’évaluation, votre attention aux apprentissages et à la compréhension des élèves et vos éléments de réflexions didactiques et pédagogiques. Je renouvelle ici mon encouragement à accorder une place importante à la réflexion pédagogique en arts plastiques et à un questionnement pensé et construit sur les pratiques d’enseignement. Je souhaite également vous rappeler la nécessité de relever quotidiennement votre courrier académique. C’est la garantie d’une communication professionnelle efficace qui nous permettra de mieux travailler ensemble.

L’enseignement de spécialité et les options facultatives au lycée

Je salue le travail des enseignants et leur implication auprès de leurs élèves pour la qualité des réalisations présentées aux épreuves du Baccalauréat et les résultats de leurs élèves. Je les remercie également pour la grande conscience professionnelle, l’exigence et la bienveillance dont ils ont fait preuve dans les jurys d’examen. J’attire toutefois leur attention sur la nécessité d’une préparation harmonisée et respectueuse des programmes et des modalités présentés dans les textes officiels et retravaillés lors des réunions d’harmonisation et vous engage tous et toutes vivement à consulter les programmes figurant dans le BO n°14 du 5 Avril 2012.
Les œuvres et thèmes de référence de l’année scolaire 2015 - 2016 et la session 2016 du baccalauréat sont consultables sur le BO : www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=84906
Y figurent, pour l’enseignement obligatoire, une nouvelle question (en remplacement de celle concernant Tadashi Kawamata) : Le monde est leur atelier : Ai Weiwei, Gabriel Orozco, Pascale Mhartine Tayou, trois artistes contemporains extraoccidentaux et pour l’enseignement facultatif : Bill Viola (en remplacement de Joan Fontcuberta ). Une journée en Novembre sur ces nouvelles questions s’adressera aux professeur-es enseignant en lycée.
Nous continuerons ensemble, dans les collèges et les lycées, à promouvoir l’enseignement artistique au lycée qui constitue une offre supplémentaire dans le parcours des élèves en L ou/et dans les autres sections. L’orientation des élèves et l’accompagnement de chacun et chacune d’entre eux et d’entre elles demeurent une priorité dans vos missions, tant au niveau des dispositifs mis en place (lien collège/lycée, seconde d’exploration, accompagnement personnalisé) qu’à celui de votre travail au sein de vos classes, des équipes éducatives et auprès des familles.

L’enseignement de l’histoire des arts

Nous assurons, pour la 2ème année, Madame Françoise Robin, IA IPR de Lettres, et moi-même, le pilotage partagé de l’enseignement de l’histoire des arts au collège et au lycée. Notre action et notre réflexion s’inscriront cette année dans le cadre de la réforme et des nouveaux programmes et continueront à promouvoir les valeurs d’interdisciplinarité, de collégialité et de culture partagée.
Je vous rappelle à quel point la référence aux œuvres est essentielle dans notre discipline mais doit s’effectuer dans une approche dynamique, vivante et sensible, nourrissant la réflexion, la création personnelle et l’imagination, en deçà et au-delà de l’expérience pratique qui en ravive les enjeux. Informations et ressources pédagogiques sont à découvrir sur le site de l’Histoire des arts : http://histoire-des-arts.spip.ac-rouen.fr ainsi que sur le portail national Histoire des arts, sur Eduscol. Je remercie les professeurs d’arts plastiques pour leur investissement auprès de leurs élèves dans le cadre de cet enseignement et la préparation des épreuves du DNB et tout particulièrement ceux et celles qui ont participé, et participent en cette année scolaire 2015-2016, à l’importante et délicate mission de construction de sujets pour le DNB.

L’enseignement de l’art est source de connaissances et de questionnements sur soi, les autres et le monde, et permet, par la découverte de la diversité des arts et des cultures, dans leurs dimensions singulières et locales, ou mondialisées voire universelles, l’exercice d’une pensée critique et l’acquisition d’une culture humaniste et scientifique.
Grâce aux expérimentations et aux rencontres qu’il suscite, l’art facilite l’accès à différentes formes d’expression et langages et à leur sens, et permet non seulement la compréhension des images, des objets, des démarches artistiques et des codes culturels, mais aussi une ouverture à la richesse des métissages culturels et de l’interculturalité, favorisant ainsi, chez les élèves, la conscience de soi et de l’altérité, dans le respect et la complémentarité.
Les arts plastiques, en offrant à chaque élève la possibilité de « faire, éprouver et réfléchir » , participent à la formidable mais difficile mission qui est la nôtre aujourd’hui : lutter contre les inégalités et les exclusions de toutes sortes et permettre que chacun-e soit en mesure d’exprimer sa sensibilité, de cultiver ses possibilités d’invention et de création et découvre, en même temps, toutes les exigences du vivre ensemble pour comprendre le monde et y tenir sa place. Je vous remercie encore, chères et chers collègues, de participer à cette mission généreuse, à la fois modeste et ambitieuse.
Dans l’attente de vous rencontrer, je vous souhaite une belle année scolaire, riche en projets et en découvertes artistiques à partager avec vos élèves et vous adresse toute ma confiance ainsi que mon entier dévouement,

Annie Boulon-Fahmy IA-IPR d’arts plastiques
En charge des enseignements d’Histoire des arts et
Cinéma-audiovisuel